Passer par un courtier : pour et contre

un courtier pour gagner du temps

Le courtier immobilier est un intermédiaire entre un particulier souhaitant obtenir un crédit pour financer son acquisition et un établissement financier prêteur, la banque. Il est chargé de trouver la meilleure offre de prêt immobilier possible pour le dossier de son client. La décision de passer par un courtier doit être mûrement réfléchie. En effet, cela représente des avantages et des inconvénients. Ci-dessous, je vais détailler les différents pour et contre afin d’y voir un peu plus clair.

Avantages de passer par un courtier

Tout d’abord, le courtier nous fait gagner beaucoup de temps. Pour un investisseur, “le temps c’est de l’argent”, je ne vous apprends rien. Gagner du temps avec un courtierAlors pourquoi s’en passer ? Grâce à lui, nous n’avons pas à nous déplacer dans les différentes banques (voire même plusieurs fois) pour connaître leurs conditions, le taux et les frais…. Il sélectionnera directement les banques en fonction de notre dossier et les mettra en concurrence. Et oui, chaque banque à ses propres critères d’acceptation et un bon dossier ne sera pas forcément accepté partout. Il est donc important de savoir à quelles portes taper.

Certaines personnes pensent pouvoir trouver une meilleure offre qu’un courtier. Effectivement, il est probablement possible d’obtenir un meilleur taux que le courtier en passant par notre propre banque. Faut-il encore être un bon, voire très bon client depuis de nombreuses années et avoir souscrit plusieurs de ses produits financiers telles qu’une carte de crédit, une assurance vie… Mais notre banquier ne sera pas objectif comme le courtier. Obtenir un meilleur taux certes, mais qu’en sera-t-il des conditions d’emprunt… A réfléchir donc à deux fois !

Côté négociation, il saura très bien faire son travail. Et mieux qu’un particulier ! Il a les arguments et surtout le poids d’un apporteur d’affaires que nous n’avons pas. Il négocie pour nous les conditions d’emprunt, le taux, la durée… Son rôle est d’optimiser nos chances d’obtenir les meilleures conditions. Alors pourquoi ne pas en profiter !

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :  Isolation intérieure et façade

Côté administratif, c’est le courtier qui constituera le dossier auprès de la banque. Alors oui, il faudra qu’on réunisse toute une série de documents ! Courtier ou pas courtier, il faudra de toute façon passer par là. Mais une fois qu’on les aura transmis au courtier, plus aucun problème administratif (s’il fait correctement son travail). Il est l’intermédiaire entre nous et le banquier et s’occupe de tout.

passer par un courtier

Le courtier nous accompagne, nous conseille depuis la simulation lors du premier rendez-vous jusqu’à la signature du prêt à la banque. Quoi demander de mieux lorsqu’on n’est hésitant, soucieux ou pas à l’aise chez le banquier ! Il apporte son soutien et ses explications lorsqu’on se demande ce que nous fait signer le banquier.

Dernier point, c’est le contact humain. Personnellement, je trouve qu’il est plus facile de parler à un courtier qu’à un banquier. On parle le même langage et on peut poser toutes les questions qui nous passent par la tête. Vous est-il déjà arrivé de penser à une question et de ne pas la poser de peur qu’on la trouve bête ? Le courtier vous donnera toutes les réponses à vos interrogations, vous rassurera et apportera certains conseils et astuces comme ce qu’il faut dire ou ne pas dire au banquier.

Inconvénients de passer par un courtier

Il est important de choisir un courtier avec qui on s’entend bien. Ou du moins, avec qui le courant passe. C’est quelque chose de subtile peut-être mais il faut que la confiance règne. On sera amené à travailler ensemble pendant plusieurs mois alors choisir de préférence un courtier accessible dont le sens du contact humain est développé. Ceci peut seulement être détecté en le rencontrant au moins une fois. Comme on dit : “la première impression est la bonne”. Si on choisit un courtier froid, très occupé ou peu accessible, il est fort probable que la relation se dégrade durant la période de coopération.

Deuxième inconvénient, on n’est pas à l’abri de tomber sur un courtier malhonnête. Ceci est valable dans n’importe quel domaine d’ailleurs. Comme les courtiers ont des contrats de rémunération avec les banques partenaires, il est possible qu’ils s’unissent pour déterminer des taux, des frais, des conditions qui les avantages tous les deux. En tant que particulier, il est malheureusement difficile de détecter cet accord malhonnête.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :  Quel courtier en crédit immobilier choisir

Mon point de vue général

Vous l’aurez certainement compris, je suis convaincu que le courtier est utile et indispensable. Certains diront qu’on confie notre futur endettement sur 20 ans ou plus à un parfait inconnu. C’est vrai. Mais libre à chacun de porter un jugement à la personne qu’on a en face de soi et de lui accorder sa confiance. Si on décide de passer par un courtier, il faudra qu’il soit à l’écoute de nos attentes, dynamique et réactif. Si vous avez des doutes sur l’efficacité du courtier, rien n’empêche de démarcher vous-même les banques. Soyez prêt par contre à comparer les choses comparables : les conditions d’emprunt, le taux, les frais de dossier…

Attention toutefois à une chose. Si on a déjà démarché une banque et qu’on souhaite, après coup, faire appel à un courtier, il faudra lui préciser qu’il ne doit pas faire la démarche auprès de cette banque. Un seul dossier par client et par banque !

En passant par un courtier lors de mon dernier achat de bien, j’ai économisé énormément de temps. Ce temps a pu être investi dans d’autres démarches chronophages. Travaillant et investissant dans deux villes différentes, il m’était de toute façon pratiquement impossible de démarcher les banques après le travail. Je ne me suis pas posé beaucoup de questions et il était pour moi évident de passer par un courtier. Il a su m’accompagner jusqu’à la signature du prêt ce qui était fort appéciable.

A bientôt

Emeric de Mission investisseur immeuble

 

Si cet article vous a plu, partagez-le Smile

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Recevez GRATUITEMENT mon livre "étude de marché immobilier" de A à Z

%d blogueurs aiment cette page :