Interview missions de l’architecte

missions de l'architecte

Cliquez sur PLAY pour écouter le podcast “missions de l’architecte”. Si vous souhaitez le télécharger sur votre appareil : cliquez ici.

 

Le métier d’architecte vu par une architecte ! J’interviewe ici Elisabeth Casado, architecte. Elle nous précise ses différentes fonctions, ses responsabilités, ses honoraires…

 

Transcription de “missions de l’architecte”

Amis investisseurs bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo ! Je suis Emeric du blog mission-investisseur-immeuble.com

 

Aujourd’hui je vous propose une interview avec une architecte. On va parler des travaux et de la fonction de l’architecte sur le chantier.

 

Ca se passe tout de suite après le jingle.

 

Emeric : alors Elisabeth bonjour !

Elisabeth : bonjour Emeric !

Présentation d’Elisabeth Casado

Emeric : est-ce que tu peux te présenter rapidement s’il te plaît ? Et puis dire ce que tu fais exactement ?

 

Elisabeth : oui, alors moi je suis architecte d’intérieur. Et je travaille pour des particuliers ou pour des professionnels pour réaliser leurs travaux, faire le projet de A à Z, c’est-à-dire comprendre ce qu’ils veulent, voir le budget, trouver les entreprises qui correspondent au mieux, que ce soit les qualifications ou que ce soit le devis qu’ils vont réaliser. Valider tout ça. Suivre le chantier évidemment parce que c’est quand même quelque chose de très important et faire la réception chantier pour que ça se passe au mieux. Voilà.

Missions de l’architecte

Emeric : d’accord, et donc ça c’est toutes les prestations que tu proposes avec le suivi de chantier.

 

Elisabeth : je travaille de différentes façons. Alors en fait je vais accompagner les personnes dans plusieurs cas. Ca peut être pour du conseil, parce que ils ont besoin de se projeter. Donc un conseil qui pendant un rendez-vous d’une ou deux heures. Ca peut être aussi un accompagnement sur les plans. Je vais venir, je vais prendre les cotes et je vais réaliser des plans d’implantations. Par exemple pour une salle de bain, ou pour un salon ou pour un agrandissement. Faire la 3D pour arriver à bien voir ce que ça peut rendre parce que les plans forcément, c’est pas forcément parlant en fait, donc 3D, rendu photo, tout ça.

Je vais aussi pouvoir aller au delà des plans, c’est-à-dire suivre le chantier : on a validé les plans, on a validé l’entreprise qui va correspondre à ce projet, donc une entreprise TCE ou un artisan spécialisé, donc je vais suivre le chantier et faire la réception du chantier par rapport à ce qui est voulu et faire valider le maître d’ouvrage.

Travail à distance de l’architecte

Emeric : d’accord. Et j’ai une petite question parce que ton bureau est sur Ile-de-France, c’est correct ?

 

Elisabeth : oui tout à fait.

 

Emeric : et par exemple moi qui suis sur la région Rhône-Alpes

Elisabeth : oui

 

Emeric : et si je veux faire appel à tes services pour le suivi du chantier, pour la sélection des artisans, tout ça. Est-ce que toi, je peux faire appel à tes services ou pas en fait, puisque tu es sur la région Ile-de-france ?

 

Elisabeth : bien sûr, j’ai déjà réalisé des chantiers, j’en ai réalisé à Fécamp, j’en ai réalisé à Eygalière dans le sud de la France. A Alaincourt. Là je suis en train de travailler sur un appartement à Brest donc je suis pas cantonnée que sur l’Ile-de-France. Par contre pour ça, je vais pouvoir aussi travailler encore une fois de manière différente. Là le conseil c’est peut-être un petit peu, un peu trop léger pour quand on fait appel à moi dans la France entière, c’est vrai que ça va plus être pour des chantiers un peu plus d’envergure. Donc je peux soit réaliser les plans, donc je vais venir, je vais prendre les cotes, je vais voilà évidemment ressentir le lieu, l’appartement, la maison, c’est important quand même que je vienne. Je vais venir, je vais rencontrer aussi les personnes.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :  Inflation et immobilier

 

Côté humain de l’architecte

Emeric : oui c’est important le côté humain ?

 

Elisabeth : ah oui oui oui, c’est hyper important dans ce métier là de toutes façons, on travaille avec de la pierre mais sans l’humain y a pas de pierre. Donc je viens, je fais les plans, je rencontre aussi les entreprises qui sont sur place. Je peux aussi en faire déplacer d’Ile-de-France mais là il faut quand même compter qu’il y a une plus-value au niveau du déplacement, l’hébergement. C’est vraiment pour les gros chantiers que je vais faire déplacer les sociétés que je connais en Ile-de-France. Donc rencontrer les entreprises, et puis le suivi de chantier, je peux également le faire de manière un petit peu particulière. C’est-à-dire qu’en Ile-de-France un suivi de chantier, je vais y aller minimum une fois par semaine, vraiment grand minimum. Au début même c’est plusieurs fois par semaine.

Quand c’est en Ile-de-France, quand c’est dans toute la France pardon, je vais me déplacer au début, je vais me déplacer j’aime bien me déplacer quand même en cours mais ça sera pas une fois par semaine, ce sera peut-être une fois toutes les deux semaines ou trois semaines suivant le chantier. Par contre je vais travailler à distance, c’est-à-dire je vais travailler sur photo, au téléphone, c’est pour ça aussi que la sélection de l’entreprise est très importante, il faut que ce soit une entreprise communicante, il faut que le conducteur de travaux soit là pour répondre à mes questions. Et puis, et en tout cas je peux suivre le chantier comme ça. Et après je fais la réception de chantier, par contre là je me déplace pour finaliser le chantier pour faire en sorte que le maître d’ouvrage soit content de son chantier, de son chez-lui.

Avec quels artisans travaille l’architecte ?

Emeric : et est-ce que là le client pardon, il a le choix des artisans ou est-ce que tu travailles toujours avec les mêmes artisans finalement ?

 

Elisabeth : alors si c’est dans toute la France, oui bien sûr, même j’en serais, j’en suis ravie parce que c’est très souvent que les entreprises ça va être du bouche-à-oreille. Donc là je oui. Par contre à partir du moment où je connais pas la société, j’ai vraiment besoin de savoir comment est-ce qu’elle va travailler. Parce que je suis le rouage en fait entre le maître d’ouvrage et la société qui va intervenir, donc je suis moralement responsable de la bonne réalisation.

 

Emeric : d’accord.

Elisabeth : donc je vais pas dire ok à n’importe n’importe quelle société. En Ile-de-France, j’ai vraiment sélectionné des sociétés avec lesquelles j’aime travailler, je connais la qualité des artisans.

 

Emeric : Ils sont sérieux ?

 

Elisabeth: Ils sont sérieux, j’aime bien travailler avec les sociétés TCE tout corps d’état, où je vais avoir dans une même société des gens qui se connaissent, qui sont salarié. Au niveau du planning, voilà j’ai le conducteur des travaux qui gère ses gars. Et puis après les petits extras par exemple le peintre, une semaine après, un menuisier ou un doreur.

Ca après c’est des artisans vraiment spécialisés, on peut les faire venir à part. Mais j’aime vraiment connaître, si vous faites le plus beau des projets si c’est mal réalisé ça sert à rien quoi. Si c’est pas bien fait.

Responsabilité de l’architecte

Emeric : et en cas de problèmes sur les installations.

Elisabeth : oui

Emeric : est-ce que moi l’investisseur, je dois me retourner contre toi ou contre l’artisan qui a fait, qui a fait n’importe quoi en fait. Comment ça se passe ? Parce que y’a des assurances

 

Elisabeth : mais malheureusement ça arrive qu’on ait des soucis sur un chantier. Ca c’est l’artisan, c’est la responsabilité de l’artisan. Il a ce qu’on appelle la garantie décennale.

Donc la garantie, il faut en tout cas choisir une société qui ait cette garantie là.

 

Emeric : d’accord.

 

Elisabeth : donc par contre le client en général m’appelle moi. Moi après j’appelle l’artisan. Et on fait un point, on fait un point écrit. Et on fait un rendez-vous sur place, on regarde un petit peu ce qui se passe et puis on fait en sorte que ça soit réparé quoi. A satisfaction du client.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :  Visite virtuelle immobilier

Honoraires de l’architecteMissions de l'architecte

Emeric : et autre chose. Si moi je décide de faire appel à tes services pour sélectionner des artisans, pour créer un appartement dans des combles. Puisque si j’achète cet immeuble de rapport avec des combles à aménager, je voudrais faire un appartement par exemple dedans. Et pour le suivi de chantier.

Combien est-ce que ça va me coûter en faisant appel à ce service ? Au niveau des honoraires, ça se passe comment ?

 

Elisabeth : alors au niveau des honoraires j’ai plusieurs façons de procéder. Je peux procéder par forfait pour des petits espaces, des petites pièces. Par exemple une petite salle de bain encore une fois.

 

Emeric : d’accord.

 

Elisabeth : bon là je vais facturer à l’espace, pas au mètre carré. A partir du moment où on passe sur une surface complète, réaménagement de combles, ou un appartement ou une maison, là ça va être au mètre carré. Ca va être au mètre carré et après si on fait, si je fais le suivi de chantier, là ça va être un pourcentage sur les travaux.

 

Emeric : un pourcentage des travaux ?

 

Elisabeth :  oui, un pourcentage sur les travaux qui varie suivant le montant des travaux.

Facturation et règlement

Emeric : alors Elisabeth, j’ai une autre question. Une dernière question en fait dans cette première partie de l’interview, c’est par rapport à la facturation. Alors est-ce que l’investisseur qui fait appel à toi, il doit te régler toi directement la prestation des artisans ? Ou c’est comment ça ce passe, ou alors l’investisseur paye à l’artisan directement ?

 

Elisabeth : alors en fait il y a deux facturations différentes, y’en a une pour l’architecture et y’en a une pour l’artisan ou les artisans. Voilà, c’est moi je vais pas acheter et revendre, c’est deux travails différents.

 

Emeric : d’accord. Et est-ce que tu vérifies la facture ? Etant donné que l’artisan va envoyer la facture à l’investisseur si j’ai bien compris. Est-ce que toi en tant qu’architecte tu vas vérifier la facture, voir si les prestations facturées ne sont pas surfacturées parce que l’investisseur n’a pas vraiment le choix, vu qu’il y connaît pas grand chose. Comment ça se passe ?

 

Elisabeth : oui bien sûr. Bien sûr je vérifie. En fait y’a l’avancée des travaux. Et l’avancée des travaux c’est le reflet de la facturation. Si en fait, quand on va commencer un chantier, on va payer un acompte, un premier acompte. Au milieu du chantier on en paye un deuxième parfois un troisième. Et après on paye à la fin le solde. Et parfois y’a des petites retenues si y’a des choses à faire, des petites bricoles à faire. Une petite retenue de 5% ou ça dépend des chantiers.

Donc je vérifie l’avancée des travaux. Lorsqu’on fait les rendez-vous des chantiers je fais un compte-rendu sur les rendez-vous de chantier. Je les envoie au maître d’ouvrage s’il n’est pas présent car il est pas forcément présent sur le chantier. Et après comme ça quand j’ai l’artisan qui me dit qu’il veut faire une facturation, il m’envoie, je vérifie si les avancées sont cohérentes par rapport à la facturation et à ce moment là, on envoie la facturation, enfin l’artisan envoie sa facturation au maître d’ouvrage.

Maître d’ouvrage et maître d’oeuvre

Emeric : d’accord, donc le maître d’ouvrage qui est le client, c’est ça ?

 

Elisabeth : oui le maître d’ouvrage c’est lui qui a délégué les travaux à un maître d’oeuvre.

 

Emeric : Très bien. Merci Elisabeth !

 

Elisabeth : de rien !

 

Emeric : Voilà alors on en a fini pour la première partie de cette interview. On se retrouve dans une prochaine vidéo pour la deuxième partie. Salut !

Elisabeth : salut !

Emeric du blog mission-investisseur-immeuble.com

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Recevez GRATUITEMENT mon livre "étude de marché immobilier" de A à Z

%d blogueurs aiment cette page :